• Post category:Faites une pause
  • Reading time:6 mins read

… Il faut partir à point. » Quand nous avons une idée en tête, nous avons envie de foncer tête baissée ! C’est une bonne chose d’être convaincu de son projet et notre agence web Honey & Bees a un avis sur le sujet. 😉  

Avoir le feu sacré

Nous venons de le dire, il faut porter son projet avec force. Personne ne le fera à votre place. Vous devez le défendre auprès de ceux qui vous décourageront sans le vouloir : « Tu es sûr que ça va marcher ? », « C’est super ambitieux, tu t’en sens capable ? »

Plus encore, vous devez le défendre auprès de vous-même : « Je ne sais pas si j’y arriverai. », « Comment vais-je investir, j’ai déjà pas assez pour vivre convenablement ? » Nous l’avons déjà dit dans un article précédent, l’argent ne doit pas être le but premier dans un projet et encore moins un frein pour son avancée.

Mais dans le sens inverse, ne vous précipitez pas dans votre entreprise. Investir trop d’argent, trop de temps, trop d’énergie sans avoir réfléchi aux prochains mois. Vous devez avoir le feu sacré, être passionné. Ce sera le moteur de la réussite de projet. Cependant, un feu non contrôlé provoque un incendie. Et croyez nous…vous ne voulez pas en arriver là.

Qui veut aller loin ménage sa monture

Cette expression tirée d’une pièce de Racine est très parlante. Amener une idée à son terme ne se fait pas en peu de temps. C’est de l’énergie, des heures à réfléchir à toutes les problématiques. Nous vous proposons plusieurs étapes pour que vous ayez des éléments clés avant de vous lancer dans votre projet.

1e étape : Quelle est votre idée ?

Si vous avez une idée, la première étape sera de la détailler à l’écrit. Comment mettre en place votre projet ? Pourquoi le faire ? Quand devriez-vous commencer ? Quel investissement initial devra être fourni ? Vous poser ces questions vont en amener d’autres. Au fur et à mesure, vous allez structurer votre projet.

Par exemple, si vous achetez une maison, vous ne le faites pas sans réfléchir avant de vous lancer. Vous observez votre budget, vous pensez aux pièces, vous regardez si c’est le bon moment d’acheter, etc.

2e étape : Parlez-en !

La seconde étape est de parler de votre projet autour de vous. Toutefois, faites-le avec peu de personnes. Choisissez ceux qui sauront vous écouter et comprendre votre envie. S’ils ont des compétences dans votre domaine d’activité, c’est un plus. N’hésitez pas à demander leur avis. L’intérêt n’est pas qu’ils vous disent si votre idée est géniale ou non. Ils doivent vous dire pourquoi et comment vous pourriez l’améliorer.

Au fil des échanges, ils vous aiguilleront sur des sujets auxquels vous n’aviez pas pensé. « Mais tu vas faire un site internet ? », « Tu as un logo ? ». (Oui, vous nous voyez venir avec nos gros sabots ! Notre agence web de Reims est spécialisée en création de sites internet et conception graphique. #findelapromo).

Le fait de confronter votre idée vous permettra également d’étudier la viabilité de votre projet. Vous pourrez alors le réajuster pour répondre aux différentes difficultés évoquées lors des discussions avec vos amis ou famille.

3e étape : Préparation pour le voyage

La troisième étape est la préparation du voyage. Vous connaissez la destination finale de votre périple. Vous avez préparé votre sac avec vos idées, les conseils, votre budget, etc. Mais si vous regardez bien dans votre besace, vous vous dites que vous n’aurez jamais assez de victuailles pour aller jusqu’au bout du chemin. Et c’est parfaitement normal, vous avez été ambitieux. Plus que ça, vous êtes assez sage pour admettre que votre projet sera long, très long.

Et si au lieu d’atteindre un seul objectif très loin, vous passiez par plusieurs objectifs atteignables. Découper votre voyage en plusieurs étapes nécessaires. Elles vous aideront à reprendre de l’énergie, à vous refaire un budget. Vous aurez sûrement de nouvelles idées que vous n’aviez pas au début. Ou alors, des idées vous paraitrons moins intéressantes à mener pour la réussite de votre projet.

Celui qui court deux lièvres à la fois n’en prend aucun

Avant de conclure cet article, nous voulons évoquer une autre problématique que vous pouvez rencontrer avec un projet vite monté. Vous avez envie que ça aille vite, vous êtes sur tous les fronts pour que tout avance encore mieux. Vous pensez savoir tout faire et surtout tout faire en même temps. Etes-vous prêt à lire la suite ? Vous n’êtes pas un super héros ! Vous êtes une personne qui a des obligations, une famille, peut-être un travail, etc. Vous ne pouvez pas vous diviser en deux ou ajouter des heures dans une journée. Il n’y a pas de honte à ne pas pouvoir tout faire en même temps, mais soyez fier de le reconnaître.

Apprenez à ne pas tout faire en même temps. « On n’est nulle part quand on est partout. » Si vous le devez, déléguer. Si vous ne savez pas le faire et que vous le pouvez, demandez à un professionnel.

Team tortue ou pas ?  

Alors que nous sommes en pleine réflexion pour changer notre nom en Honey and Turtles, nous vous proposons de réfléchir à votre projet avant de le démarrer. N’ayez pas honte de prendre votre temps avant de vous lancer. Si vous pensez perdre du temps avec les étapes citées, posez-vous ces questions : Préférez-vous lancer un projet structuré dans un an ou un projet non structuré dans 15 jours ? Pensez-vous qu’un projet non structuré est plus viable qu’un projet structuré ?

Pour résumer : Prenez votre temps, préparez vous à un long chemin avant la mise en place du projet et n’essayez pas de tout faire et en même temps.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.